Soufre organique : du DMSO au MSM

Le soufre est un minéral et en premier c'est un Elément listé sur la Table Périodique. C'est le quatrième élément le plus important dans le corps humain. Seule la forme « organique » du soufre peut être bénéfique pour l'être humain c'est-à-dire si le soufre a subi une transformation en sulfate par les végétaux. Cependant, les conditions de l'alimentation moderne ne permettent pas, même en cas de régime équilibré, d'apporter tout le soufre nécessaire à la santé.

Dans les années soixante le Dr Stanley Jacob de l'Université de l'Oregon aux Etats-Unis découvre le composant actif de la forme assimilable du soufre chez l'humain : il s'agit du méthyl-sulfonyl-méthane, ou plus communément le MSM. Après de nombreuses recherches, il a découvert qu'en chauffant le diméthyl-sulfoxide (DMSO) issu de végétaux à une certaine température on obtient par cristallisation le composé pur et actif, le soufre organique.

Le MSM soufre organique est sans odeur particulière et a un goût légèrement amer. Entièrement naturel, il peut être directement absorbé par l'organisme pour une action rapide. Le MSM agit au niveau physiologique sur :

  • les douleurs articulaires
  • problèmes de peau (acné, eczéma, démangeaisons)
  • chute de cheveux
  • constipation chronique
  • détoxification progressive et régénération du foie et des intestins
  • renforcer la vitalité générale en cas de fatigue chronique, dépression, fibromyalgie
Le soufre organique 2

Les racines du MSM : le DMSO

Le DMSO

Développé par le Dr Stanley Jacob de l'Université de l'Oregon à partir de ses recherches sur le dimethylsulfoxide (DMSO), substance découverte pour la première fois par un chimiste russe au XIXème siècle et laissé dans l'oubli depuis. Le DMSO est un agent anti-inflammatoire, anti-douleur et permet de faire passer les liquides (donc toute substance y compris les médicaments) à travers la peau et dans le corps. Le DMSO permet également de préserver les organes en vue de transplantation. En 1978 il fut autorisé à la vente par la FDA sur prescription médicale pour le traitement de la cystite intersticielle.

Le MSM

Vers la fin des années 70, Stanley Jacob étudie les métabolites du DMSO, la principale étant le DMSO2, un autre nom scientifique pour le MSM. Quand le DMSO est absorbé par le corps, 15% du DMSO est converti en MSM car le corps y attache un atome d'oxygène.

Le MSM couvre toutes les actions du DMSO :

  • anti-douleur
  • anti-inflammatoire
  • passe à travers la membrane cellulaire de toutes les cellules
  • dilate les vaisseaux sanguins et augmente le flux sanguin
  • inhibe la cholinesterase, une enzyme qui bloque l'influx nerveux avec une action positive sur la constipation
  • réduit les spasmes musculaires
  • réduit le tissus cicatriciel en modifiant la structure par laquelle le collagène se lie aux tissus sains - propriétés anti-parasitaires
  • normalise l'immunité dans le cas de maladies auto-immunes

Le cycle du soufre

Dans la nature, le MSM se présente sous la forme de 2 hydrates de carbone + 1 atome de soufre + 2 atomes d'oxygène. On le trouve naturellement dans les océans, l'atmosphère, les plantes et les animaux. Le MSM est une molécule qui fait partie du cycle du soufre dont le point de départ se trouve être les algues marines. Ces organismes de l'océan appelés phytoplancton dégagent des composés sulfurisés, le dymethylsulfonium. Ces sels sont ensuite transformés dans les océans en un composé volatile, le dimethylsulfide (DMS) qui s'échappe des profondeurs de la mer sous forme de gaz et s'élève dans l'atmosphère. Là, par oxydation due à la lumière des UV et à l'ozone il est transformé en composés sulfurisés, pour la plupart des sulfates et pour une part en MSM et en DMSO. Ces composés se concentrent en gouttes minuscules qui flottent dans l'atmosphère et qui retournent dans les océans et dans les végétaux avec la pluie.

Utilisation thérapeutique traditionnelle du soufre

L'usage médicinal du soufre remonteà plusieurs milliers d'années : les Egyptiens l'utilisaient pour chasser les esprits; lors de guerres troyennes, les soldats blessés prennaient des bains de soufre. Les bains dans l'eau soufrée restent très appréciés tout autour du monde pour le traitement de l'arthrose entre autres. De même, l'ail riche en soufre est très utilisé depuis longtemps pour traiter les infections. On trouve également le soufre dans les ognons et le choux.
Le soufre est aussi un ingrédient qui rentre dans les remèdes homéopathiques développés au XIXème siècle. Dans les années 20, on utilisait le "soufre colloïdal" pour soigner les arthritiques. Maintenant, les chercheurs ont compris que le soufre forme une partie de la matrice des articulations sous forme de sulfate de chondroïtine et sulfate de glucosamine. Avant l'émergence des antibiotiques dans les années 40, on utilisait des médicaments à base de soufre pour traiter les infections. Le soufre a des propriétés antibactériennes reconnues.

Un élément essentiel du corps

Le soufre est le 4ème élément le plus abondant dans les organismes vivants et forme des tissus tels que globules rouges, peau, cheveux, etc. C'est un composant essentiel des acides aminés, les "briques" qui constituent les protéines. En particulier, le soufre constitue les acides aminés méthionine, cystéine (glutathion), insuline (régule les sucres), heparine (anticoagulant), thiamine et biotine. C'est un élément fondamental pour le cartilage et les tissus conjonctifs et on le retrouve dans toutes les cellules vivantes.

Le soufre organique 2

Comment reconnaître un MSM de qualité ?

Pour être efficace, le soufre organique doit provenir d'une source naturelle et pure ; d'autre part, il doit se présenter sous une forme cristalline qui n'a pas été modifiée. Enfin, le cristal du soufre organique doit être obtenu par précipitation et non par distillation à haute température.

1) Le MSM contient 34% de soufre en termes de poids. Le fait est que la grande majorité du MSM disponible sur le marché ne contient pas 34% de soufre – dans certains cas il est même impossible d'observer la présence de soufre.

2) De même que les engrais ont cassé le cycle du soufre dans la nature, les additifs ajoutés au MSM pour la confection de comprimés ou de gélules neutralisent la bio-disponibilité du soufre contenu dans le MSM (il s'agit principalement d'excipients : agents anti agglomérants et d'écoulement).

3) Le fait de pulvériser les cristaux de soufre organique modifie si profondément la structure du produit qu'il perd beaucoup de son efficacité.

Nous appelons soufre organique le MSM issu du DMSO par précipitation en un cristal brut, non modifié par la suite ni associé à quelque additif que ce soit. Lorsque le Dr Stanley Jacob et d'autres chercheurs commencèrent à investiguer les effets du MSM, ils l'étudièrent sous cette forme cristalline brute directement issue du sélecteur.

Le MSM : témoignage

Stanley Jacob cite le cas de Kaye Kolkmann, qui a obtenu son diplôme d'éducatrice à l'âge de 53 ans. Maintenant elle enseigne à dans un institut de formation supérieur. Son parcours académique fut d'autant plus ardu qu'elle souffrait constamment du dos du fait qu'elle fut victime de multiples accidents de voiture depuis l'âge de 6 ans. Tous les muscles et os du dos et de la nuque lui faisaient mal. L'inflammation chronique provoqua un rétrécissement de la colonne vertébrale qui se mit à comprimer les nerfs qui vont de haut en bas.
« La douleur était si pénible et constante que plusieurs fois j'ai passé la nuit à ne rien faire d'autre que de marcher et de prier ».

Les médicaments et anti-inflammatoires prescrits ne donnèrent pas beaucoup de résultat, par contre ils attaquèrent la paroi de l'estomac et Kaye ne pouvait plus assumer ses responsabilités professionnelles ni familiales.

Elle a découvert le MSM 

« L'aspirine m'a aidé mais c'est le MSM qui m'a vraiment soulagé de la douleur et m'a permis de continuer ma voie et accomplir ce que j'ai fait. Parfois je ne pouvais pas me concentrer tant la douleur était épouvantable. Le MSM a réduit ce qu'il fallait de douleur pour que je puisse continuer à travailler et à étudier. Il a également élevé mon niveau d'énergie. La douleur est toujours présente, elle ne s'en ira probablement jamais, mais le MSM la rend supportable. Je prends 3-4 cuillères par jour pour la contenir ».

Vidéo conseils d'utilisation

 

 

Dans la boutique

 

 

Balises

Conseils, DMSO, MSM, Soufre organique