La glutamine, qu’est-ce que c’est ?

La glutamine est l’acide aminé le plus abondant de notre organisme, à la fois dans le sang et dans les muscles...

La L-glutamine (c’est son second nom) est naturellement présente dans le corps pour répondre à divers besoins... Cependant elle n’est pas produite directement par notre organisme, elle est en réalité synthétisée à partir de notre alimentation.

Si son existence est aussi marquée, c’est bien parce qu’elle est utile au maintien d’une bonne santé, pour son rôle de synthèse des protéines, de protection immunitaire qu’elle offre à moyen terme notamment concernant la perméabilité et l’intégrité de la paroi intestinale.

Elle joue un rôle au niveau de la musculature, pour la réparation des tendons et du cartilage. Elle est alors parfois utilisée comme complément par les athlètes. En effet, elle permet d’améliorer le travail musculaire général.

Elle est également très utile dans les cas de systèmes immunitaires affaiblis ou déficients, notamment chez les patients atteints de cancer.

Toutefois, les avis divergent quant aux effets secondaires possibles, et notamment de l’effet de la glutamine sur les tumeurs malignes.

Le soufre organique 2

Quelles sont ses utilisations connues ?

La glutamine est utilisée le plus souvent pour renforcer les défenses immunitaires, la musculature et la barrière intestinale. Son rôle est donc de permettre au corps de se renforcer et de mieux réagir face à un effort intense correspondant à une activité physique, un état physique général qui se dégrade ou/et à un combat interne contre une maladie, dont le cancer.

Elle est ingérée oralement en poudre ou par prise parentérale en fonction des personnes, de leur situation physique et de leurs besoins. C’est un complément favorisant un bon fonctionnement rénal à travers l’élimination des acides présents dans le sang.

Cependant, la raison d’utilisation première de la glutamine est bien liée à un état inflammatoire de l’intestin : cet acide aminé est bien connu pour améliorer voire reconstruire la paroi intestinale.

Les deux grandes découvertes sur les bienfaits de la glutamine

Parmi tous les aspects positifs relevés lors de l’utilisation de la glutamine par des patients et des utilisateurs réguliers aux troubles divers, la glutamine se distingue dans deux domaines de la santé : le domaine intestinal et le domaine oncologique. 

Traitement des troubles de l’intestin

La glutamine - acide aminé indispensable au maintien, au renforcement, à la reconstruction de la barrière intestinale, et indirectement de la flore intestinale – est plus utile pour les défenses immunitaires que tout autre acide aminé.

Elle agit directement sur la muqueuse intestinale, permettant de lutter contre des troubles intestinaux, le phénomène des parois poreuses, l’acidose. Ces troubles de santé incluent des symptômes, tels que la fatigue, le stress et l’angoisse, mais aussi des douleurs abdominales ou des vieillissements prématurés.

La glutamine vous aidera en effet à :

- renforcer l’intégrité de la paroi intestinale ;

- garder un bon équilibre acido-basique ;

- faire la synthèse des protéines ingérées ;

Et par ailleurs, à la réparation des tendons et du cartilage !

Il est donc dans l’intérêt de chacun de n’être pas carencé en glutamine afin d’éviter un terrain propice aux maladies dégénératives : acidose, porosité intestinale, baisse immunitaire, anxiété…

Lors de sa prise, il est nécessaire de patienter 4 heures environ pour que la teneur en acides aminés dans le sang augmente effectivement, après que la L-glutamine ait été métabolisée en d’autres acides aminés. De plus, un traitement efficace - pour un effet réel et concret - est synonyme de prise régulière pendant environ 6 mois

Où trouver de la glutamine ?

Apoticaria recommande l’utilisation de Digilance (mettre lien produit) pour contrer les problèmes liés à une paroi intestinale poreuse, aux troubles de la digestion et aux problèmes de flore intestinale. Et pour ressentir assez rapidement une amélioration.

Dans la boutique

 

Balises

Digilance, Glutamine, Intestin, Jade Recherche, Système immunitaire, Tumeur