Les gaz intestinaux : flatulences, aérophagie, aérocolie

Tout comprendre sur les gaz intestinaux, leurs origines et leurs traitements

Les gaz intestinaux, ou pets dans le langage courant proviennent d'un excès d'air dans l'intestin. Normaux et bénins, ils peuvent cependant être les témoins de maladies intestinales plus sérieuses lorsqu'ils sont abondants ou douloureux. Dans la plupart des cas, flatulences et ballonnements répondent favorablement à un rééquilibrage alimentaire ou à de la phytothérapie. Mais, parfois, une consultation s'impose. Découverte de la vie secrète des intestins et de ses flatulences.

Qu'est-ce que les gaz intestinaux ?

L'intestin produit des gaz issus de la fermentation des aliments par des bactéries. Ces gaz s'évacuent tout au long de la journée, produisant des flatulences. Mais, parfois, ces gaz sont produits en excès ou mal évacués. S'ils stagnent dans l'intestin, on parle l'aérocolie ; tandis que s'ils stagnent dans l'estomac, on parle d'aérophagie.

Quels sont les symptômes de l'aérocolie ?

La production excessive de gaz provoque une distension douloureuse ou non de l'intestin. Elle laisse alors place aux ballonnements et aux flatulences. Suivant les individus, ces ballonnements provoquent de l'inconfort et des douleurs. Dans de rares cas, l'aérocolie perturbe aussi le transit intestinal.

Quelles sont les causes des gaz intestinaux ?

Les causes à l'origine des gaz intestinaux sont très variables :

  • aliments qui fermentent ;
  • boissons gazeuses ;
  • épisode de constipation ;
  • stress chronique ;
  • intolérance au lactose ;
  • excès de crudités.

Certaines pathologies de l'intestin provoquent aussi des ballonnements et des flatulences :

  • la colopathie fonctionnelle (syndrome du côlon irritable) ;
  • la maladie de Crohn ;
  • l'endométriose ;
  • les polypes ;
  • le cancer (du côlon ou des ovaires).

Quand consulter un médecin pour des gaz intestinaux ?

Les ballonnements et les gaz intestinaux sont normaux et intimement liés. Un intestin en bonne santé émet 50 à 150 cl de gaz par jour. Sachez également qu'en moyenne, les femmes en émettent 30 % de plus que les hommes. Donc pas de panique ! Les flatulences sont normales tant qu'elles restent modérées.

Cependant, lorsque les flatulences deviennent trop nombreuses ou douloureuses, une consultation médicale s'impose. Le praticien effectuera une coloscopie afin d'éliminer les causes graves comme la présence de polypes, de kystes ou d'une tumeur.

Comment éliminer les gaz intestinaux ?

Lorsqu'ils sont trop présents, les gaz intestinaux deviennent une vraie gêne. Les soulager devient une priorité pour votre santé. Pour réduire l'inconfort des troubles digestifs, des ballonnements et du transit aléatoire, la nature vient à votre secours. Un bon rééquilibrage alimentaire et quelques plantes atténuent les symptômes. L'hygiène de vie termine le travail. Et, si les symptômes persistent, certains médicaments ont également prouvé leur efficacité pour soulager ces maux.

Quelle alimentation pour éliminer les flatulences ?

En raison notamment de leur teneur en fibres, en sucre et en eau, certains aliments favorisent le transit intestinal. D'autres, au contraire, ralentissent la fonction intestinale ou irritent le tube digestif.

Quels sont les aliments qui donnent des gaz intestinaux ?

Dans la pratique, ce sont souvent les FODMAPS qui sont responsables de la fermentation inadaptée de l'intestin. Les FODMAPS représentent une série de sucres (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols) qui ne sont pas digérés ou pas digérés complètement par les bactéries de l'intestin grêle. Ils retiennent l'eau et provoquent alors un gonflement abdominal, des gaz, des douleurs et parfois une accélération du transit avec ou sans diarrhée.

Les aliments qui présentent le plus de FODMAPS, et donc à éviter, sont :

  • les légumineuses ;
  • les oléagineux ;
  • les crucifères ;
  • les produits laitiers (en raison du lactose) ;
  • les produits céréaliers ;
  • certains fruits comme la pomme, la poire ou la prune.

Quels sont les aliments qui préviennent les ballonnements ?

Pour prévenir le phénomène de ballonnement, de nombreux aliments sont intéressants. Mais la nature offre d'autres merveilleux trésors pour le système digestif : les aromates. Certains régulent la digestion et le transit :

  • la réglisse avec un effet anti-inflammatoire sur le système digestif ;
  • le curcuma avec son action sur le système digestif, les ballonnements, le syndrome du côlon irritable et la diarrhée ;
  • la menthe avec ses vertus antispasmodiques sur les douleurs digestives et les ballonnements ;
  • le cumin avec ses propriétés carminatives ;
  • le basilic avec ses bienfaits sur les spasmes du tube digestif.

Quelles plantes pour obtenir un ventre plat ?

Les plantes sont des alliées de choix dans le traitement des troubles de la digestion et des troubles intestinaux. Elles s'utilisent en tisane, en compléments alimentaires ou en huile essentielle. Tour d'horizon.

Quelles tisanes pour les gaz intestinaux ?

Pour réduire les troubles de la digestion ou les troubles intestinaux, plusieurs infusions ont fait leurs preuves :

  • l'angélique soulage l'indigestion, les coliques, les flatulences, les crampes et limite la distension intestinale ;
  • le fenouil (les graines) traite l'indigestion accompagnée de gaz et le phénomène de ballonnement associé ;
  • la mélisse réduit les spasmes et les inconforts digestifs liés au stress.

Quels remèdes naturels pour réduire les flatulences ?

L'excès de gaz intestinaux provient d'un dysfonctionnement du tube digestif. La nature offre plusieurs plantes qui régulent les fonctions digestives et le transit intestinal.

Le charbon végétal est souvent le traitement de première intention dans les troubles intestinaux. Très adsorbant, il piège les gaz et les toxines pour les évacuer des intestins. Le charbon végétal s'utilise alors fréquemment contre les ballonnements, les flatulences et la diarrhée légère. Le charbon doit cependant être consommé à distance des repas.

Le kaolin, une argile blanche, est également un bon adsorbant du tube digestif. Cette argile, riche en silice, fixe les toxines du tube digestif. Elle est généralement utilisée dans le cadre du gonflement abdominal ou de la diarrhée passagère.

La tourbe, moins populaire, présente aussi une grande capacité d'adsorption. Ses acides humiques éliminent les métaux lourds et autres polluants du côlon. En outre, la tourbe a la faculté de restaurer la flore intestinale et de soulager les maux liés à son déséquilibre. Elle se marie parfaitement avec la chlorophylle et l'aloe vera qui adoucissent et assainissent les intestins.

La levure de bière est connue pour favoriser la santé des cheveux et des ongles. Ce champignon microscopique, présent dans le moût de la bière, rétablit l'équilibre des fonctions intestinales. Utile contre la constipation et le syndrome du côlon irritable, la levure de bière réensemence la flore intestinale.

Les graines d'Ispaghul viennent aussi au secours d'un transit paresseux. Ce tégument, très riche en fibres, se gorge d'eau pour former un gel dans l'intestin. Il permet ainsi de régulariser l'évacuation des selles de façon mécanique et naturelle. En luttant contre la constipation, il évite la formation anormale de gaz.

Quelles huiles essentielles pour dégonfler le ventre ?

Outre les bruits incongrus, l'aérocolie et l'aérophagie font gonfler l'estomac et les intestins par la production d'air. Si ce gonflement n'engendre pas forcément de douleur, il est souvent inesthétique. Pour y remédier, certaines huiles essentielles favorisent la digestion et délient les fonctions intestinales :

  • citron ;
  • fenouil ;
  • gingembre ;
  • hysope ;
  • marjolaine ;
  • poivre noir ;
  • rose ;
  • thym.

Quelles techniques physiologiques pour évacuer les gaz intestinaux ?

Les massages circulaires sur l'abdomen favorisent l'évacuation des selles et des gaz. Cette technique est particulièrement adaptée pour les tout-petits.

Certaines activités douces reproduisent ces massages comme :

  • le yoga ;
  • la réflexologie ;
  • le Pilate.

Quels médicaments pour traiter l'aérocolie ?

Si les techniques douces et le rééquilibrage alimentaire ne viennent pas à bout de vos troubles digestifs, le recours aux médicaments peut être envisagé. Le traitement vise alors à réduire l'inconfort gastrique ou intestinal, une éventuelle douleur sera traitée sur le côté.

Les médicaments les plus couramment prescrits pour traiter les gaz intestinaux sont :

  • les pansements digestifs ;
  • les antiacides ;
  • les antispasmodiques.

Sachez toutefois que la majorité contient du charbon végétal et doit donc être prise en dehors des repas.

Comment améliorer votre hygiène de vie pour lutter contre les ballonnements ?

Lorsqu'aucune maladie sous-jacente n'est détectée, les ballonnements ont souvent pour origine l'hygiène de vie. Il faut alors réduire le stress, grand perturbateur de la fonction intestinale. Pour réduire les inconforts intestinaux, un changement d'alimentation avec une réduction des fruits irritants et une augmentation des fibres et de l'eau remettent le transit dans le droit chemin. Enfin, le sport permet une meilleure évacuation des selles et des gaz.

Le saviez-vous ?

Souvent honteuses, les flatulences attisent la curiosité. Aussi, nous répondons ici à deux questions qui obsèdent les esprits : d'où vient l'odeur des gaz intestinaux et d'où provient leur bruit.

Pourquoi les gaz intestinaux sentent-ils mauvais ?

Les gaz intestinaux proviennent de la fermentation bactérienne des aliments. Or, cette fermentation produit une odeur qui s'additionne à celle de certains composés alimentaires.

La composition moyenne d'une flatulence est de :

  • 59 % de nitrogène ;
  • 21 % d'hydrogène ;
  • 9 % de dioxyde de carbone ;
  • 3 % d'oxygène ;
  • 1 % de sulfure d'hydrogène (la substance odorante).

Pourquoi les flatulences font du bruit ?

En règle générale, les flatulences sont inaudibles. Mais lorsque les gaz restent longtemps dans le côlon, leur pression augmente. Et, plus la pression est haute, plus les bords de l'anus vibrent et émettent du bruit. De même, plus les bords de l'anus sont tendus, plus le bruit sera aigu.

Les flatulences sont un phénomène corporel normal. Cependant, lorsqu'elles sont trop nombreuses, elles traduisent un excès de gaz dans les intestins. Il provoque alors un inconfort voire de la douleur. Heureusement, en l'absence d'une maladie sous-jacente ou d'une intolérance au lactose, un rééquilibrage alimentaire et certaines plantes en viennent facilement à bout.

Dans la boutique

Trinkmoor

Trinkmoor de Sonnenmoor

 

Chlorophyt

Eliphe Cholorophyt

 

aloe vera 

Aloe arborescens Amotoaloe

 

carbophyt

Carbophyt Eliphe